Archives pour février 2004

Vous parcourez en ce moment les archives du weblog kobaye.net pour le mois de février 2004.

data -> information -> knowledge -> wisdom

Vendredi 27 février 2004

Des données à la sagesse.

Le net. Techniquement, l’interconnexion de réseaux informatiques toujours plus vastes, plus denses, plus internationaux, moins chers. A l’arrivée: un beau fatras d’images, de textes et de media différents, le tout plus ou moins bien agrégés dans des pages/sites web, et accessibles quand on a de la chance. Beaucoup de données, des informations dans tous les sens, différents types de savoirs plus ou moins accessibles, et quelques morceaux de sagesse cachés de ci de là, au détour d’un lien…

Donnée, information, savoir, sagesse. Data, information, knowledge, wisdom [1]. Une façon de hiérarchiser. Une hiérarchie qui prend tout son sens une fois appliquée au net.

On a beau savoir que l’on cherche à accumuler du savoir (à défaut de sagesse), on accumule des informations dans tous les sens, des données en masse, parce que tout est disponible, là, à portée de souris. information overload. On finit par ne plus prendre de recul, on fait la course à la news, aux kilo-octets d’images qu’on ne va regarder qu’une seule fois, aux flux RSS parce qu’on ne supporte plus d’attendre une journée avant d’avoir une information… Et on se retrouve avec des informations contradictoires, voire erronnées. Et surtout, on zappe d’un thème à un autre, chaque jour, chaque heure.

Et là, vous vous dîtes que je vais vous proposer une voie alternative? Une ébauche de solution? Même pas. J’ai fait ce constat, mais je suis comme tout le monde: je remplis mon disque dur, je sature mes yeux et mes oreilles, et de temps en temps, je trie. Rarement. Mais ce que je trie, j’essaye de l’ordonner et de le publier ici.
Vous trouverez donc sur ce site des données, des informations, un peu de savoir, et, je l’espère, un peu de sagesse; le net est si vaste! [2]

notes:
[1] DIKW: Russell L. Ackoff, le pape de cette hiérarchie. Le thème traité dans la Wikipedia.
[2] (c) Masamune Shirow – Ghost in the Shell – la fin du manga.