Archives pour mai 2004

Vous parcourez en ce moment les archives du weblog kobaye.net pour le mois de mai 2004.

RFID Strikes Back!

Jeudi 6 mai 2004

Ca faisait un petit moment que je n’avais rien lu/entendu sur les marqueurs RFID. Et aujourd’hui, un petit article dans le Journal Du Net, qui nous apprend que:
– Wal-Mart, géant de la distribution aux USA(*), se fixe un objectif ambitieux: “d’ici le premier janvier 2005, les cent plus importants partenaires commerciaux de la chaîne de magasins devront fournir des produits équipés de marqueurs RFID“,
– malgré tout, les marqueurs RFID ne sont pas si simples que ça à déployer: “Pour le moment, les résultats sont mitigés et le planning incertain.
A lire!

Petit rappel, pour plus d’explications sur les étiquettes RFID (Radio Frequency IDentification):
Dans un soucis de suivi constant des produits dans les circuits de distribution, les industriels et les spécialistes en gestion de production ont successivement mis en place de nouvelles solutions. Cela permet bien évidemment de gagner du temps et de l’argent. Après les kanbans, près différents systèmes d’échanges de données informatisées clients/fournisseurs, voici venir les étiquettes intelligentes!
Le principe? Permettre une identification des produits (ou des lots de produits parce que c’est encore cher ces petites bêtes là) dans la chaîne de distribution, pour améliorer les processus d’approvisionnements, suivre les produits dans les magasins. Accessoirement, cela doit également permettre de limiter le vol (parmi les premières entreprises impliquées: Gillette; les lames pour rasoirs étant le produit le plus volé dans les super/hypermarchés).
Ca a l’air très prometteur à première vue, sauf qu’on ne sait pas exactement quelle est la portée ou la durée de vie de tels dispositifs. Bien entendu, les industriels assurent que les étiquettes seront désactivées lors du passage en caisse, voire qu’elles ne seront dans un premier temps que sur les caisses et palettes, et pas sur les emballages individuels; quoi que j’en doute, notamment pour les lames de rasoir.
Quoi qu’il en soit, il reste encore un peu de temps avant de voir débarquer ces “étiquettes intelligentes” en masse, tous les problèmes étant loin d’être réglés: conflit avec certains matériaux comme l’aluminium, qui gène les ondes radio; prix des étiquettes, encore proche d’un euro l’”étiquette”; nécessité d’équiper les producteurs, distributeurs et magasins en lecteurs adéquats.

Plus d’informations:
-> dans l’excellent dossier de (feu) transfert.net: Les étiquettes intelligentes
(dossier naturellement plutôt pessimiste)
-> dans un dossier du Journal Du Net consacréà la gestion de la chaîne logistique
(dossier naturellement plutôt optimiste)

* géant qui distribue des cartouches d’armes à feu (et des armes) en vente libre mais qui a retiré certains jeux vidéo de ses rayons car jugés trop violents…